Menu

Les échos du GPI




1

GP ISBERGUES FEMININ: LAUREN KITCHEN OUVRE LE BAL !

Dans des conditions de course difficiles : pluie et vent l’australienne Lauren Kitchen (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope) a remporté ce dimanche la première édition du Grand Prix International d’Isbergues-Pas-de-Calais Féminin (WE 1.2), disputée sur 125,2 kilomètres.

Dans des conditions météo très difficiles avec de la pluie presque incessante, du vent (toutefois loin d’une prévision tempétueuse), des routes noyées de boue et de feuilles, il fallait beaucoup de courage aux filles des 17 équipes pour prendre le départ et rallier l’arrivée après 125,2 km parcourus en 3h35' d’autant que le circuit était tortueux et bosselé.

Dès Auchy au bois, (après moins de 10 bornes de course) sortie du peloton pour Coralie Demay ( FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope ) qui tiendra quelque temps en tête avant de laisser sa place à Eugénie Duval , toujours de la même équipe.
Derrière, ses coéquipières musèlent la tête de course qui perdra des éléments à pratiquement chaque point chaud.
Avec un écart moyen de 3 minutes, Eugénie s’est offert une sortie de pratiquement 100 bornes raflant au passage les récompenses des monts et des sprints. Si le peloton l’avait parfois en ligne de mire, il n’est jamais rentré. Encouragée tout au long de son périple par des spectateurs bravant les éléments, c’est avec un grand courage qu’elle aligna les difficultés.
Ce n’est qu’ à l’entrée du circuit local que le regroupement s’est effectué et le second étage de la fusée FDJ explose : l’ Australienne Lauren Kitchen s’extrait avec force du peloton et navigue avec quelques dizaines de secondes devant la meute e chasse et parvient à conserver son avance jusqu’à lever les bras sur la ligne.
Pour parfaire la domination de la – seule – formation française UCI , le sprint du peloton est remporté par Roxane Fournier réglant Pascale Jeuland (Doltcini-Van Eyck Sport ) . Elles étaient encore 30 filles à sprinter pour les places d’honneur.
Au protocole ; outre les 3 premières ; on retrouve donc Eugénie Duval pour les Monts, les sprints et la combativité, le dossard vert pour Jessy Druyts ( Experza – Footlogix ) et la place de meilleure jeune pour la 5e de l’épreuve : Gladys Verhulst ( Dn 17 nouvelle Aquitaine ).
Une bien belle épreuve concoctée par les dirigeants du GPI et à ce jour, la seule d’envergure dans notre région. L’apport du spécialiste Marc Duquesnoy en directeur de course fut bénéfique sur la participation d’équipes étrangères.
Plusieurs de ces féminines revenaient d’une course à Madrid, le changement de climat fut difficile !
(Texte JM Hecquet, photo Ph Seys)
1

Philippe Gilbert s'impose en patron!

La pluie et le vent s’étaient invités sur cette 72ème édition du Grand Prix d’Isbergues Pas-de-Calais Masculin (1.1). 
Le départ est donné aux alentours de midi et rapidement l’organisation décide de raccourcir quelque peu le parcours. Les coureurs ont effectué quatre tours de circuit en fin de course au lieu des six initialement prévus.
Malgré des conditions climatiques compliquées, les premiers attaquants ne tardent pas à montrer le bout de leur nez. Sylvain Chavanel (Direct Energie) est de ceux-là, mais le vent d’ouest rend sa progression difficile. Quatre hommes décident à leur tour de prendre les devants. Ils seront rejoints peu après par un groupe de contre portant à 11 le nombre de coureurs présents dans l’échappée. Derrière le peloton est étiré et plusieurs coureurs se retrouvent pris dans des cassures. La pluie se calme un instant, ce qui permet à d’autres coureurs de faire la jonction avec le groupe de tête. On retrouve à l’avant Fernando Gaviria, Florian Sénéchal, Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert) ou encore Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), entre autres. Les kilomètres passent et le nombre de coureurs présents à l’avant diminue. Ils ne sont plus que onze aux avant-postes, pris en chasse par un groupe de treize. Les coureurs arrivent alors sur le circuit.
Philippe Gilbert prend le large en compagnie de Christophe Laporte (Cofidis). Le Français, très en forme, sera victime d’une crevaison mais parviendra malgré cet incident à revenir en tête de course. Dans le peloton c’est l’hécatombe. Plusieurs coureurs ont sauté et il ne reste plus qu'une quarantaine d'hommes à 15 kilomètres de l’arrivée. Devant, Philippe Gilbert ne se pose aucune question, accompagné par Christophe Laporte. Les deux fuyards enregistrent une avance de 20 secondes à 5 kilomètres du terme du Grand Prix. Florian Sénéchal (Quick-Step FLoors) parvient quant à lui à s’extirper du groupe de contre et grignote petit à petit du terrain sur Gilbert et Laporte. Les deux hommes de tête commencent à se regarder dès le passage sous la flamme rouge. Philippe Gilbert fait parler son expérience et devance sur la ligne le Français. « J'ai travaillé énormément pour revenir et j'étais déjà très heureux d'être au départ ce dimanche midi. La course a été très dure, avec une température de 7 degrés, mais j'ai tenu à être à l'avant constamment. Les hommes forts ont fait la différence dans le final. Je suis donc très heureux de m'être imposé. Cette victoire est la première de ma saison. C'est souvent notre force chez Quick-Step d'être plusieurs dans le final. La situation était donc idéale pour nous, même si Christophe Laporte était très fort. Je me suis bien rassuré sur ma condition et cette victoire a un goût très spécial pour moi. » a expliqué Philippe Gilbert après l’arrivée.
Il s’agit donc d’un retour à la compétition plus que réussi pour l’ex-champion du monde depuis sa fracture de la rotule gauche survenue au Tour du France, où il avait chuté dans un ravin. A noter que quatre français terminent dans les six premiers.
(Photo JM Hecquet)

01

1er GRAND PRIX D'ISBERGUES - PAS DE CALAIS Féminin

GP d’ISBERGUES en Pas de Calais au féminin….Une première !

Ce samedi 21 Octobre,au siège de la FFC au vélodrome de Saint Quentin en Yvelines,les vice-présidents du GPI Eric Malingue et Sébastien Vandaële, mandatés par le Président Jean Claude Willems, ont vu le dossier 1er GP d’ISBERGUES Féminin validé . Une très bonne nouvelle qui a vu l’approbation de Michel Callot, Président de la Fédération Française de Cyclisme. 
Cette épreuve Dames classée 1.2 (Internationale UCI), inscrite au 23 septembre , profitera des festivités du 72ème GPI- Pas de Calais. Ce beau projet qui voit le jour se déroulera sur 120km et réservé aux formations invitées… 

Les Dames évolueront sur le même parcours des Monts que les hommes avec un départ dès 10h50.
Championnats du Monde Espoirs 2107

Le GPI à l'honneur !!

COCORICO, LE FRANÇAIS BENOÎT COSNEFROY DEVIENT CHAMPION DU MONDE!

22 SEPTEMBRE 2017 JEAN-MARC HECQUET

le Grand PRIX d’ISBERGUES - Pas de Calais révèle des talents. Après le norvégien Kristoffer Halvorsen vainqueur à Isbergues et champion du monde 2016 , Benoît Cosnefroy est devenu Champion du Monde à son tour … Au grand bonheur du Président Organisateur du GPI Jean Claude Willems 2017 …une saison parfaite !

- 2ème étape du Rhône-Alpes Isère Tour
- Critérium de Bricquebec
Classement général du Tour du Pays Roannais
Grand Prix d’Isbergues - Pas de Calais
Médaillé d’argent du championnat d’Europe sur route espoirs
2ème du Circuit des communes de la vallée du Bédat

Assemblée générale du 28 janvier

Assemblée générale du 28 janvier

Robert Helleboid tout d’abord ouvrit les travaux, passant ensuite le relais à Jean Claude Willems qui présida sa seconde assemblée générale, l’occasion pour lui de revenir sur la 70éme édition du Grand prix d’Isbergues Pas de Calais (1.1) Manche de la Coupe de France PMU, qui a eu lieu le 18 septembre dernier. Ceci en présence de personnalités et de membres de l’association composée de 73 membres dont 15 élus au conseil d’administration, tous bénévoles.

Après les civilités d’usage le président a accueilli comme il se doit le premier magistrat d’Isbergues, Mr Jacques Napieraj accompagné d’adjoints du conseil communal.

Toutes ces personnes prouvant par leur présence leur attachement à cette magnifique épreuve, et aux organisateurs, dont le mérite est à la hauteur de leur passion.

Puis entrant dans le vif du sujet, Jean Claude Willems fit part à l’assemblée des actions menées par l’association. Comme la création et l’organisation du critérium dans la commune de Guarbecque, programmé la veille du 70éme GPI. Cette course gagnée par Bernard Delvart, organisée conjointement avec l’Amicale cycliste Flandre-Artois présidée par Michel Mollet fut un gros succès, en mémoire de Juline Fiancette, fille du maire de Guarbecque Mr Chistophe Fiancette, décédée accidentellement début 2015.

La parole revint ensuite au secrétaire Francis Pouille pour le bilan d’activité de l’année avec un retour sur l’édition du 70ème GPI, qui restera dans les mémoires, avec la victoire du norvégien Kristoffer Halvorsen (Team Joker) qui quelques jours plus tard remporta la course en ligne masculine des moins de 23 ans aux championnats du monde à Doha, au Qatar.

Pour finaliser cette 70ème édition du Grand Prix d’Isbergues Pas-de-Calais, le conseil d’administration s’est réuni à 8 reprises, le bureau 4 fois et 3 réunions ont permis d’informer l’ensemble des membres de l’association des décisions et orientations prises par le conseil. Il y a eu également de nombreux rendez-vous et contacts avec les différents partenaires institutionnels, techniques et financiers, tout au long de l’année. « En partenariat avec le conseil général du Pas-de-Calais, nous incorporons le samedi et le dimanche du grand prix, dans différentes équipes (restauration, technique...) encadrés par des membres de l’association des personnes en difficultés, dans l’optique d’une réinsertion d’une vie citoyenne, sociale et professionnel. » Le comité est également membre des institutions cyclistes comme le ROCC (rassemblement des organisateurs de courses cyclistes) et l’AIOCC (association internationale des organisateurs de courses cyclistes) et participe aux réunions et groupes de travail mis en place par la Ligue nationale du cyclisme, principalement dans le cadre de l’organisation de la coupe de France, dont le grand prix est une des épreuves.

Puis ce fut au duo composé du trésorier Eric MALINGUE et du comptable Ludovic HALLAIS de nous présenter le bilan financier 2016, avec comme résultats un bilan équilibré à la satisfaction de toute l’assemblée, conscient que la conjoncture actuelle, dans l’ordre des restrictions n’est pas là pour aider les organisateurs, de surcroit tous bénévoles.
Source « Site web : l’écho du vélo »
1 2